Internet explorer

Il semblerait que la version actuelle de votre navigateur soit trop ancienne ou ne soit plus maintenue.


Pour profiter pleinement de l'expérience de ce site, nous vous recommandons d'utiliser un autre navigateur tel que Firefox ou Chrome


Rappelez-moi !

 

Nos équipes vous rappellent :

Vos données personnelles sont destinées à la société Finaxy Santé Animale et le cas échéant à ses sous-traitants, afin de vous présenter les offres Zoocare.

Pour en savoir plus sur vos droits et nos engagements, consultez la Charte de confidentialité.

Devis gratuit Contact gratuit

Leishmaniose chez le chien : quels symptômes et comment la prévenir ?

Leishmaniose chez le chien : quels symptômes et comment la prévenir ?
Publié le 27 avril 2023 / Mis à jour le 15 mai 2023

Transmise par la piqûre d’un phlébotome, un minuscule insecte proche du moustique, la leishmaniose chez le chien est une maladie grave car souvent mortelle. La prévention est donc essentielle. On fait le point.

La leishmaniose est une maladie qui sévit surtout dans les zones du pourtour méditerranéen. Cependant, avec le réchauffement climatique, l’insecte piqueur a tendance à migrer vers d’autres régions. Ce moucheron sévit du mois d’avril à octobre, pendant les soirées et les nuits. Rare chez les chats, elle touche principalement les chiens par piqûre, mais la contamination entre chiens existe aussi. Maladie parasitaire chronique grave, elle peut entraîner le décès de l’animal si elle n’est pas traitée à temps.

Quels sont les symptômes de la leishmaniose chez le chien ?

Les signes de cette maladie sont divers et il faut savoir que tous les chiens ne développent pas systématiquement de symptômes. Parfois, ils peuvent apparaître des mois après avoir contracté la maladie. La leishmaniose se manifeste par des problèmes de peau comme une dermatite ou la formation de pellicule. Il peut y avoir des lésions cutanées et des ulcères, une décoloration autour des yeux, des saignements de nez. On constate un allongement des griffes. Le chien perd l’appétit et perd énormément de poids, il s’affaiblit. Parfois, un chien atteint de leishmaniose peut connaître des troubles digestifs, il peut également boiter. Lorsque la maladie est très avancée, les reins sont atteints et l’animal souffre d’une insuffisance rénale.

Comment traiter cette maladie ?

La maladie est, pour le moment, incurable. Les traitements visent à réduire les symptômes, mais les rechutes sont possibles, car il s’agit d’une pathologie chronique. La leishmaniose peut nécessiter un traitement à vie et un suivi vétérinaire est indispensable. Les traitements peuvent être des injections ou des médicaments. Cependant, cela dépend du pronostic et des symptômes du chien. La prise en charge est très lourde et onéreuse pour les propriétaires et hélas, souvent elle se solde par l’euthanasie de l’animal, surtout lorsqu’il présente une insuffisance rénale. Par ailleurs, une chienne atteinte de leishmaniose peut transmettre la maladie à ses chiots, il faudra éviter la reproduction.

Comment prévenir la leishmaniose chez le chien ?

Il est possible de protéger son chien de la maladie avec un vaccin. Développé et disponible depuis 2011, il ne protège pas à 100 % l’animal, mais divise par quatre les risques. Vous pouvez vacciner votre chien dès l’âge de six mois. Il lui faudra trois injections à trois semaines d’intervalle puis un rappel chaque année. Vous pouvez prévenir les risques de piqûres en utilisant un insecticide ou des répulsifs. N’hésitez pas à en discuter avec votre vétérinaire afin de déterminer quel produit convient le mieux à votre chien. Enfin, si vous êtes dans une région où prolifèrent les phlébotomes, ne laissez pas votre chien sortir le soir et placer des moustiquaires pour filtrer les insectes dans votre logement.

C’est la fin de l’article “Leishmaniose chez le chien : quels symptômes et comment la prévenir ?“, vous souhaitez le meilleur pour votre animal ? Protégez-le avec Zoocare, la mutuelle chien et chat !

Besoin d'aide ?

Recevez notre newsletter

Actualité, conseils pratiques, bons plans...
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle Zoocare !