Internet explorer

Il semblerait que la version actuelle de votre navigateur soit trop ancienne ou ne soit plus maintenue.


Pour profiter pleinement de l'expérience de ce site, nous vous recommandons d'utiliser un autre navigateur tel que Firefox ou Chrome


Rappelez-moi !

 

Nos équipes vous rappellent :

Vos données personnelles sont destinées à la société Finaxy Santé Animale et le cas échéant à ses sous-traitants, afin de vous présenter les offres Zoocare.

Pour en savoir plus sur vos droits et nos engagements, consultez la Charte de confidentialité.

Devis gratuit Contact gratuit

Le chat peut-il tomber en dépression ?

dépression
Publié le 22 July 2022

Comme l’homme, le chat peut souffrir de troubles de l’humeur et de dépression. Difficilement détectée et non soignée, elle peut être mortelle pour l’animal. Il faut savoir identifier les signes et déterminer les origines. 

Joie, tristesse, stress, angoisse, colère, déprime… le chat possède aussi toute une panoplie d’état et d’humeur. Il peut aussi souffrir de changement et de dérèglement de l’humeur. Une dépression peut alors s’installer, comme pour les humains. Toutefois, les symptômes diffèrent d’un animal à un autre et les causes sont multiples. Cette maladie évolue en général progressivement et les signes ne sont pas toujours évidents à identifier. 

Pourquoi un chat souffre de dépression ? 

Le chat est très sensible aux changements qui s’opèrent dans son environnement. Il a besoin de cadre et d’une routine. Un changement soudain peut bouleverser ses repères. Il peut également souffrir d’abandon, de négligence, d’ennui ou d’un manque d’intérêt. Ce sont les principales causes des dépressions. Le chat a besoin d’interaction avec son maître, il a besoin de jouer et de se sentir stimulé. Il est important d’être présent pour votre animal ou de faire en sorte de placer des installations lui permettant d’être actif quand vous êtes absent. Enfin, un chat sevré trop tôt peut également souffrir de dépression. Retiré trop tôt de sa mère (avant trois mois), il n’aura pas eu le temps d’apprendre les bases de la socialisation. 

Quels sont les signes ? 

Un chat en dépression est souvent amorphe et apathique. Il se néglige, ne se toilette plus, refuse de s’alimenter. Son humeur est changeante, il ne joue pas et ne réclame pas d’affection. Il peut aussi se montrer très agressif et dormira plus longtemps. Mais dans certains cas, les chats peuvent aussi devenir insomniaques. Le chat dépressif peut également souffrir de troubles digestifs ou de problèmes cutanées résultant de léchages intensifs et du manque d’hygiène. 

Comment soigner la dépression du chat ? 

Si vous constatez des signes de dépression, il est souvent trop tard. Toutefois, un vétérinaire peut prescrire des antidépresseurs à votre animal, même s’il n’existe pas de véritables traitements pour soigner cette maladie. Comme on dit, prévenir, c’est guérir. Pour éviter que le chat souffre d’un état dépressif, il est important de lui témoigner de l’affection, de l’attention, de le stimuler et d’être présent pour lui. Même si le chat est réputé indépendant, ce n’est pas une raison pour le laisser livrer à lui-même.  

Parce que votre animal mérite lui aussi ce qu’il y a de mieux, pensez à lui souscrire une assurance.

Besoin d'aide ?

Recevez notre newsletter

Actualité, conseils pratiques, bons plans...
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle Zoocare !