Internet explorer

Il semblerait que la version actuelle de votre navigateur soit trop ancienne ou ne soit plus maintenue.


Pour profiter pleinement de l'expérience de ce site, nous vous recommandons d'utiliser un autre navigateur tel que Firefox ou Chrome


Rappelez-moi !

 

Nos équipes vous rappellent :

Vos données personnelles sont destinées à la société Finaxy Santé Animale et le cas échéant à ses sous-traitants, afin de vous présenter les offres Zoocare.

Pour en savoir plus sur vos droits et nos engagements, consultez la Charte de confidentialité.

Devis gratuit Contact gratuit

La hernie du chien

Publié le 05 January 2023

Avec l’âge, les chiens peuvent avoir des problèmes de locomotion. Parmi les maladies les plus fréquentes, il y a la hernie discale. Elle survient lorsque les disques vertébraux se déplacent et provoquent une compression de la moelle épinière et des racines nerveuses. Ainsi, la hernie du chien peut être très douloureuse pour l’animal. 

Votre chien a du mal à se déplacer. Il boite et il semble aboyer de douleur. S’il est âgé ou s’il a des prédispositions génétiques (tels que les teckels, les beagles ou encore les bouledogues français), cela peut être une hernie discale. Cette maladie varie d’un chien à l’autre, la douleur aussi diffère selon les animaux toutefois, elle peut aboutir à une paralysie complète, aussi, il est important d’agir vite. 

Quels sont les symptômes de la hernie discale du chien ? 

Les symptômes de la hernie diffèrent et varient selon le stade de la maladie. Au début de la hernie, le chien peut gémir, couine, on observe une raideur dans ses déplacements, il refuse de se promener ou de jouer. Plus la hernie évolue, plus les symptômes apparaissent : les déplacements sont plus douloureux et difficiles, son dos est voûté, il peut présenter une paralysie, il devient incontinent et au dernier stade, il perd la sensibilité douloureuse. Selon que la hernie se déclenche au niveau de la colonne vertébrale ou dans le cou, les quatre pattes de l’animal sont concernées par les douleurs et les paralysies. 

Comment traiter la hernie du chien ? 

Lorsque vous constatez les premiers symptômes, il est important de se rendre le plus rapidement possible chez le vétérinaire. Ce dernier réalisera des scanners et autres examens pour savoir où se situe la hernie. Si le chien n’éprouve que des douleurs, mais pas d’autres symptômes, le vétérinaire prescrira des anti-inflammatoires et recommandera le repos le plus strict à votre animal. En revanche, si la hernie est déjà avancée, il faudra passer par une intervention chirurgicale. 

Peut-on éviter la hernie du chien ? 

Certaines races de chien sont prédisposées à ce type de maladie. C’est notamment le cas des teckels, des caniches, des carlins, du berger allemand, du cavalier king Charles ou encore du bouledogue français. Pour ce type de chien, il est préférable de lui éviter les déplacements à la verticale comme descendre des escaliers. Par ailleurs, la hernie peut survenir avec la vieillesse ou à cause d’une dégénérescence du disque intervertébral. Toutefois, il faut savoir qu’un chien qui fait régulièrement de l’exercice ou qui a une musculature développée à moins de chance de souffrir d’une hernie.  

C’est la fin de l’article “La hernie du chien “, vous souhaitez le meilleur pour votre animal ? Protégez-le avec Zoocare, la mutuelle chien et chat !

Besoin d'aide ?

Recevez notre newsletter

Actualité, conseils pratiques, bons plans...
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle Zoocare !